Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 18:35
Brigitte-20Fontaine-20--20Prohibition.jpg
Couvertes de joyaux
Couchées sur le satin
Dans les harems royaux
Nues, embaumant jasmin
Musc et santal mêlés
Ondulant parmi l'or
Et les corps emmêlés
Elles attendent leur sort

Dans les bains parfumés
Tétant le narguilé
Elles aiment à donner
Aux femmes d'à côté
Aux castrats presque entiers
Leurs beaux corps de poupées
II faut bien s'amuser
Quand on est prisonnier

{Refrain:}
Mais lorsque le maître arrive
On oublie les dérives
On se métamorphose
En statues d'onyx rose

Sur la moire et l'hermine
Dans les vapeurs d'opium
Ces traîtresses coquines
Débouchent des magnums
Et leur débauche fume
Dans les murs de porphyre
Cependant qu'elles hument
L'ambre chaud et la myrrhe

Mandarines pelées
Ce sont martyrs et fées
Lisant Sophocle et Pline
Sade et Kateb Yacine
Entre deux jouissances
Défendues aux esclaves
Dans les joies de l'enfance
Les plaisirs de l'entrave

{au Refrain}

Odalisques qui rient
Dans la rose des vents
Bagnardes et houris
Au jeu de luth savant
Grelots et fers aux pieds
Saouleries des étés
Entre sabre et épée
Tel est le mausolée
 
Partager cet article
Repost0
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 13:40

 

EMEK_pixies_gigposters.jpg

Surfer Rosa (1988)
Oh - stop

With your feet in the air and your head on the ground
Try this trick and spin it, yeah
Your head will collapse
But there's nothing in it
And you'll ask yourself

Where is my mind [3x]

Way out in the water
See it swimmin'

I was swimmin' in the Caribbean
Animals were hiding behind the rocks
Except the little fish
But they told me, he swears
Tryin' to talk to me, coy koi.

Where is my mind [3x]

Way out in the water
See it swimmin' ?

With your feet in the air and your head on the ground
Try this trick and spin it, yeah
Your head will collapse
If there's nothing in it
And you'll ask yourself

Where is my mind [3x]

Oh
With your feet in the air and your head on the ground
Oh
Try this trick and spin it, yeah
Oh
Oh



where_is_my_mind.jpg
Partager cet article
Repost0
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 17:34

 

  jesse-sykes.jpg

 

Un joli timbre rocailleux aux résonnances sixties, c'est jesse Sykes qui nous livre une folk psychédélique douce et envoutante ...

 


 

Discographie

 

3298490210123Reckless Burning (2002)

album-oh-my-girlOh my girl (2004)

78bd69666a0078c2505dd6476b9d129d.jpgLike, Love, Lust and the open Halls of the Souls (2007)

1386614-jesse-sykes-_-the-sweet-hereafter-gentleness-of-not.jpgGentleness Of Nothing EP (2008)

jesse_sykes_the_tempest_vignette.jpgThe Tempest EP (2009)

imagesCADM5EOK.jpgMarble Son (2011)

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 17:00
Van Morrison compose Gloria en 1964 et l'interprète pour la première fois avec son groupe Them, le 45 tours atteindra la 10ème place du classement de Grande Bretagne en 1965 et la 71ème place aux Etats-Unis en 1966
 
  nobody-makes-pop-like-van-morrison-L-1
 
Like to tell ya about my baby
You know she comes around
She about five feet four
A-from her head to the ground

You know she comes around here
At just about midnight
She make ya feel so good, Lord
She make ya feel all right

And her name is G-L-O-R-I
G-L-O-R-I-A (GLORIA)
G-L-O-R-I-A (GLORIA)
I'm gonna shout it all night (GLORIA)
I'm gonna shout it everyday (GLORIA)
Yeah-yeah-yeah-yeah-yeah-yeah

She comes around here
Just about midnight
Ha, she make me feel so good, Lord
I wanna say she make me feel alright

Comes a-walkin' down my street
When she comes to my house
She knocks upon my door
And then she comes in my room
Yeah, an' she make me feel alright

G-L-O-R-I-A (GLORIA)
G-L-O-R-I-A (GLORIA)
I'm gonna shout it all night (GLORIA)
I'm gonna shout it everyday (GLORIA)
Yeah-yeah-yeah-yeah-yeah
Looks so good (GLORIA) alright
Just so good (GLORIA) alright, yeah
 
La plus ancienne reprise date de 1965 par les Gants sur leur album road runners
  
.f3
  Madame Patti Smith a fait de cette chanson une légende avec son interprétation punk et G.L.O.R.I.E.U.S.E
 
27e3b9
  
The Doors compte également Gloria dans leur répertoire, on ne la trouve cependant uniquement sue l'album Alive she cried, ils auraient découvert le titre lors de la première partie de Them qu'ils firent lors d'une tournée. Jim Morrison a contribué au mythe de Gloria en l'interprétant avec le créateur Van Morrison. 
The+Doors
  Jimmy Hendrix la remodèle sur la compilation The Singles Album
Jimi-Hendrix1
 
Franck Zappa l'interprètera également sur l'album Franck Zappa vs Tooth Fairy 
  
images
Popa Chubby, le bluesman new yorkais, la chante sur son album Flashed Back
d5698e8b
 
Noir Désir lui fera honneur en live au Chat bleu en 1987
noir-desir_the-end.jpg
 
 
Santa Esmeralda en fera une version disco dans son album don't let me misunderstood
 
Santa-Esmeralda-Leroy--Tequila-enjoying-a-trai.jpg
 
NoiseGet reprendra lui aussi en 2009 le tube légendaire
 
 
155360.jpg
 
Eddy and the Hot Rods l'interpretera sur leur album Teenage depression
 
Eddie--The-Hot-Rods.jpg
... ... ...
Depuis 45 ans la chanson Gloria a été interprétée des multitude de fois pour notre plus grand plaisir
 
Partager cet article
Repost0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 23:40
phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpg

Née en Inde, d'un père poète et d'une mère journaliste, Emily a été nourrie d'art dès son plus jeune âge. C'est au Canada qu'elle grandira, là, sa mère l'initiera au soufisme de Roumi, le mystique persan, ainsi qu'au charades et à l'art du haïku, tandis que son père lui apprendra à Voir ... Elle s'est un peu baladée chez les Broken social scene, comme choriste, a appris le piano et la guitare à l'étobicoke school of the Arts et chantera avec Métric avant de se lancer en solo en 1996 avec l'album : Cut in half and also double 

 

Emily-haines_Cut-in-half-and-also-double.jpg

Quand mademoiselle Haines laisse papillonner sa voix, c'est pour nous enchanter... Elle signe son dernier opus en 2006 : Knives don't have your back

Emily_Haines_Knives_Don_t_Have_Your_Back_Last_Gang.jpg

Sa voix de souffle, éthérée et ses textes ciselés plonge l'auditeur en mélancolie, un chagrin qu'Emily dorlote : " Souvent je m'entends dire : je suis si contente d'être triste". Amoureuse de la rime autant que du rythme Emily Haines dira à propos de son père disparu :  "Je lui dois beaucoup. Comme lui, j'aime la musique qui sonne comme des mots. Qui parle

Elle compose partout et à tout heure : " Je n'aime pas me mettre dans la situation d'écrire, à ma table, le matin... Je préfère attendre que ça vienne, parfois au beau milieu de la nuit. Ou bien en me mettant dans des états déroutants."

 

Bonne découverte ...
Partager cet article
Repost0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 14:55

ambivalenceavenue_.jpg

Le pseudo « Bibio » vient  à Wilkinson d'une mouche que son père utilisait lors de ses séjours de pêche au Pays de Galles. Certainement ces escapades pastorales ont-elles inspiré à Bibio ses sons bucoliques et si singuliers ...  

Stephen Wilkinson nous livre avec ambivalence avenue, un album  subtil et délicat aux résonnances Peace & Love.

Sa Folktronica hippie capture des mélodies florales, des sons organiques et les fusionne à l'électronique en un tourbillon onirique. Sa musique fluctue entre funk, electro lounge et pop psyché des 60's, c'est un paradoxe cohérent, une invitation au printemps.

Il est rare que vintage et technologie s'épousent avec autant de fluide ... A vos oreillettes ... ... ...

 

arton853.jpgExtrait de l'album, vignetting the compost : Mr & Mrs compost :  

 

4986501743e5944ac0ceb0f712dfd07e_thumb.jpg Un nouvel album arrivera le 4 avril dans les bacs, Mind Bokeh ("bokeh est un terme japonais pour parler des zones floues d'une photo"), vivement le 4 avril ... ... ! ! !
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 16:12

"Tu reviens sur les lieux où tu pleurs quand il pleut des serpents de neige comme un arbre mort au milieu de désert."

 

 Thiephaine.jpg

Poète désenchanté, Hubert Félix Thiéfaine nous livre ses fragments d'hébétude avec velour et grâce, spleen et électricité. Lautréamont métallique et glauque des temps modernes, il incise le langage de perles mélancoliques, de mots anarchiques mariés en poésie... Il a tenté l'aventure parisienne au "club des poètes". Depuis sa chambre de bonne il rencontre les "machins" et signe avec eux son premier album : Tout corps vivant branché sur le secteur étant appelé à s'émouvoir. A présent son style halluciné ou devrais-je dire empirique est entré au patrimoines des dingues et des paumés. Idole des punks, son public rassemble les révoltés, les sensibles désabusés et les amoureux des mots... 
 
Les dingues et les paumés jouent avec leurs manies.
Dans leurs chambres blindées, leurs fleurs sont carnivores
Et quand leurs monstres crient trop près de la sortie,
Ils accouchent des scorpions et pleurent des mandragores
Et leurs aéroports se transforment en bunkers,
À quatre heures du matin derrière un téléphone.
Quand leurs voix qui s'appellent se changent en revolvers
Et s'invitent à calter en se gueulant "come on !"

Les dingues et les paumés se cherchent sous la pluie
Et se font boire le sang de leurs visions perdues
Et dans leurs yeux-mescal masquant leur nostalgie.
Ils voient se dérouler la fin d'une inconnue.
Ils voient des rois-fantômes sur des flippers en ruine,
Crachant l'amour-folie de leurs nuits-métropoles.
Ils croient voir venir Dieu ils relisent Hölderlin
Et retombent dans leurs bras glacés de baby-doll.

Les dingues et les paumés se traînent chez les Borgia
Suivis d'un vieil écho jouant du rock 'n' roll
Puis s'enfoncent comme des rats dans leurs banlieues by night,
Essayant d'accrocher un regard à leur khôl
Et lorsque leurs tumbas jouent à guichet fermé,
Ils tournent dans un cachot avec la gueule en moins
Et sont comme les joueurs courant décapités
Ramasser leurs jetons chez les dealers du coin.

Les dingues et les paumés s'arrachent leur placenta
Et se greffent un pavé à la place du cerveau
Puis s'offrent des mygales au bout d'un bazooka
En se faisant danser jusqu'au dernier mambo.
Ce sont des loups frileux au bras d'une autre mort,
Piétinant dans la boue les dernières fleurs du mal.
Ils ont cru s'enivrer des chants de Maldoror
Et maintenant, ils s'écroulent dans leur ombre animale.

Les dingues et les paumés sacrifient Don Quichotte
Sur l'hôtel enfumé de leurs fibres nerveuses
Puis ils disent à leur reine en riant du boycott :
"La solitude n'est plus une maladie honteuse.
Reprends tes walkyries pour tes valseurs maso.
Mon cheval écorché m'appelle au fond d'un bar
Et cet ange qui me gueule : "viens chez moi, mon salaud"
M'invite à faire danser l'aiguille de mon radar."

 

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 18:51
 
Michel Bulher est un ancien maître d'école devenu faiseur de chansons suisse. Son coffre à musique respire la mélancolie de Ferrat ou Brel, l'engagement de Ferré, ou les voyages de la Tordue. C'est le rock musette d'avant garde d'un gars simple aux allures de hippie, d'un conteur rebelle. Altermondialiste en colère il nous livre son cri avec panache et nous invite à croquer la vie avec grâce et poésie.
Egalement auteur de nombreux ouvrages tels que : la plaine à l'eau belle ou les contes de l'apothicaire, il est un artiste complet qui mérite d'être connu.
Allez visiter le site qu'il a concocté de ses propres "mimines" : http://www.michelbulher.com/
 
  buhler_autographe.jpg
 
 
Possibilité de télécharger ses chansons gratuitement sur la toile : www.theorchard.com/ourcatalogue 
Partager cet article
Repost0
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 15:31

 

Est-ce la main de Dieu

Est-ce la main de Diable

Qui a tissé le ciel de ce beau matin-là ?

Lui plantant dans le coeur

Un morceau de soleil

Qui se brise sur l'eau

En mille éclats vermeils.

Est-ce la main de Dieu

Est ce la main de Diable

Qui a mis sur la mer

Cet étrange voilier

Qui pareil au serpent

Semble se déplier

Noir et blanc sur l'eau bleue

Que le vent fait danser ?  

 Est-ce Dieu, est-ce Diable
Ou les deux à la fois
Qui, un jour, s'unissant,
Ont fait ce matin-là ?
Est-ce l'un, est-ce l'autre ?
Vraiment, je ne sais pas
Mais, pour tant de beauté,
Merci, et chapeau bas.

Est-ce la main de Dieu,
Est-ce la main de Diable
Qui a mis cette rose
Au jardin que voilà ?
Pour quel ardent amour,
Pour quelle noble dame
La rose de velours
Au jardin que voilà ?

Et ces prunes éclatées,
Et tous ces lilas blancs,
Et ces grosselles rouges,
Et ces rires d'enfants,
Et Christine si belle
Sous ses jupons blancs,
Avec, au beau milieu,
L'éclat de ses vingt ans ?

Est-ce Dieu, est-ce Diable
Ou les deux à la fois
Qui, un jour, s'unissant,
Ont fait ce printemps-là ?
Est-ce l'un, est-ce l'autre ?
Vraiment, je ne sais pas
Mais pour tant de beauté,
Merci, et chapeau bas !

Le voilier qui s'enfuit,
La rose que voilà
Et ces fleurs et ces fruits
Et nos larmes de joie...
Qui a pu nous offrir
Toutes ces beautés-là ?
Cueillons-les sans rien dire.
Va, c'est pour toi et moi !

Est-ce la main de Dieu
Et celle du Malin
Qui, un jour, s'unissant,
Ont croisé nos chemins ?
Est-ce l'un, est-ce l'autre ?
Vraiment, je ne sais pas
Mais pour cet amour-là
Merci, et chapeau bas !

Mais pour toi et pour moi
Merci, et chapeau bas !...

 

 

 

Barbara, petit mot de 3 syllabes aux 3 voyelles semblables qui évoque dans le même temps "Barabas le juif" gracié par Ponce Pilate , la talentueuse Barbara Streisand, le corsaire ottoman Barberousse, le titre des Sex gang children, Barbarossa, le meurtrier Barbe bleue de Perrault... Tout autant d'image anticonformistes et révoltée qui bien sur finissent par nous emmener dans le joli monde de BARBARA la grande qui se croyait petite, la belle qui se croyait laide...

 

2213602743Tout ce prélude pour dire que je savoure la lecture des ses mémoires inachevée : Il était un piano noir...,bien évidemment écrit dans une prose délicate qu'elle seule pouvait faire naître. Elle se raconte, discrète et retrace les douceurs de sa Granny, les voyages de la guerre, ses émotions enfantines, sa Musique...

Je me défend du fanatisme mais mon admiration est telle qu'il me faut toujours rendre hommage à  cette longue dame brune qui fit et fait et fera rêver bien des âmes ...

 

Bibliographie non exhaustive pour les amateurs

 

il_etait_un_piano_noir_-_Barbara.jpg41J7Z2RNVGL SL500 AA300210d3d81e223cd14.jpg     9782746710368-copie-1.gif

 

Il était un piano noir... Barbara (livre de poche) "Dans ce monde j'étais pianiste chantante"

Barbara, claire de nuit jérôme Garcin : "Un jour d'été, Barbara se prit d'affection pour un petit garçon de six ans. C'était Gabriel, le fils de Jérôme Garcin..."(folio)

Barbara, Marie Chaix : "Vous avez un moment ? Venez donc chez moi ! J'ai une robe qui ira très bien avec vos sandales..." voici comment Barbara rencontra Marie Chaix qui sera son assistante pendant 4 ans avant de se tourner vers l'écriture (Libella Maren Sell)

Barbara la chanteuse et le photographe Marcel Imsand "Marcel Imsand est le photographe de Barbara. A croire, vraiment qu'il inventa pour elle le noir et blanc."(autrement)

 

Un joli site lui est consacré : http://www.passion-barbara.net

Partager cet article
Repost0

Visage De L'invisible

  • : Biz'Art
  • : " Un journal est une longue lettre que l'auteur s'écrit à lui même, et le plus étonnant est qu'il se donne à lui-même de ses propres nouvelles." Julien Green, Journal
  • Contact

Déracinés ...

imagesCAZKQ4OQ   " La lisière est belle , s'était toujours entendu dire la jeune fille par ses parents, nous avons bien de la chance  de pouvoir admirer la forêt de nos fenêtres mais, point trop n'en faut. Notre vraie vie se déroule dans les prés, les villes, et villages, les églises et écoles, tous ces lieux harmonieusement disposés et cartésiennement surveillés par les diverses instances de l'ordre social, économique, religieux, et politique."                   

Nancy Huston   femme-arbre2

  "Il y a deux sortes d'arbres : les hêtres et les non-hêtre."

 Raymond Queneau

chaignon li rose

" L'harmonie fut ma mère dans la chanson des arbres et c'est parmi les fleurs que j'ai appris à aimer."

 Friedrich Hölderlin

imagesCAL7CPWN

"C'est l'hiver, les arbres sont en bois"  

Jules Renard  

Krishnamurti

  "La beauté inclut évidemment la beauté de la forme; mais sans la beauté intérieure, la simple appréciation sensuelle de cette beauté de la forme mène à la dégradation, à la désintégration. Il n'est de beauté intérieure que lorsqu'on éprouve un amour véritable pour les gens et les choses qui peuplent la terre, cet amour s'accompagne d'un très haut degrè de considération, de prévenance et de patience."

 

kris

" Cette terre est la nôtre, elle n'appartient ni aux communistes, ni ni aux socialistes, ni aux capitalistes; elle est à vous et à moi, prête à nous offrir une vie riche, heureuse, sans conflit. Mais ce sentiment de la richesse de la vie, ce sentiment de bonheur, ce sentiment qui nous souffle : "Cette terre est à nous", ne peut être suscité par la coercition ou par la loi. Il ne peut venir que de l'intérieur, parce que nous aimons la terre et tout ce qui l'habite : voilà ce qu'est cet état de perpétuel apprentissage."

HaïKuS eStAmPéS

geisha-en-rose-001 1232031722 thumbnail

Jupe virevoltante

et chignon haut placé

 

Je l'ai vu passé

rue de la Gaîté

 

belle

         belle

                  belle

à pleurer

 

Givaudan

estampe japonaise 1

Orchidée du soir

cachant dans son parfum

le blanc de sa fleur

Buson

imagesCAN6RQ19 

Ni sourire

ni larmes

dans cet hibiscus

Ransetsu

Shiro%20Kasamatsu%20Soir%20brumeux%20%20sur%20l%20etang%20d 

Rampant sur le sol

de la maison déserte

un volubilis

Shiki

imagesCAP8OF52 

Sur un tas d'ordures

un volubilis a fleuri -

tardifd'automne

Taigi

hokusai1big 

Visite au cimetière

le plus jeune enfant

porte le balai

Issa

imagesCAYY0J2S

Descendant du champs

ruisselant sur eux

l'eau de l'automne

Buson

BULLE NEIGE 

Sous la lune voilée

les fleurs de Kaido

sommeillent

Kikaku

imagesCAYIIYKH 

Si rudement tombe

sur les oeillets

l'averse d'été

Sampû

PONT HIROSHIGE 

Averse d'été -

les moineaux du village

s'accrochent aux herbes

Buson

estampe 

Même au fond des puits

on peut voir les étoiles

Givaudan

imagesCAMGE2VO

ROUGE

DREAMSELLER by notmystyle 

Ocre rouge, rouge rubis, vermillon, cramoisi, pourpre, sang, carmin, écarlate, lie de vin ... Les nombreux mythes qui évoquent la genèse de la Terre la décrivent de couleur rouge. La science a mis en évidence que le pigment le plus répandu à la surface du globe est l'oxyde de fer qui devient rouge dès qu'il s'altère. Il est donc très probable que le premier continent fut effectivement rouge à l'aube de son Histoire...  

  plagerouge en Chine

La plage rouge de la province de Liaoning en Chine. Les algues de ce marais d'eau salée rougeoient nos mois d'été...

 

Rouge

le rouge de Zao Wou Ki

 

 

l'iris est un coeur...

" Chaque fois qu'un enfant dit : "je ne crois pas aux fées", il y a quelque part une petite fée qui meurt"  

James Matthew Barrie Peter Pan

 

  Fairies Looking Through A Gothic Arch, John Anster Fitzerald 


"Fées répandez partout la rosée sacrée des champs " 

William Shakespeare, Le songe d'une nuit d'été 

Spirit-of-the-Night--1879

Spirit of the Night, John Atkinson Grimshaw

 

"La bonne grâce est le vrai don des fées; sans elles on ne peut rien, avec elle on peut tout."

Charles Perrault, Cendrillon  

Les_anemones_1891-copie-1.JPG

Les anémones, Maurice Denis


"Le hasard, c'est le déguisement de Dieu pour voyager incognito." 

Saint Exupery