Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 17:21

author_sarah_waters2.jpg

Thésarde, libraire, enseignante, Sarah Waters a bien fait de troquer ces beaux métiers contre sa plume.

Son oeuvre majoritairement sous influence victorienne se singularise par des rebondissements inopportuns et une atmosphère ténébreuse. Passer maître dans le suspense et le machiavélisme de ses personnages, elle nous entraîne dans ses histoires avec aisance et brio. Pro lesbienne, l'homosexualité est un de ses sujets de prédilection, Si bien que "caresser le velours" met en scène une jeune provinciale, écailleuse, et la jette dans le vice et dans l'opprobre du Londres victorien. Le mot velour, velvet signifiait alors en argot le sexe féminin. Mais il ne s'agit pas de s'arrêter à cela, Sarah Waters est reconnue comme une romancière de talent et a par ailleur reçu diverses récompences telles que : une adaptation télévisuelle de Caresser le velours, le prix stonewall book pour Affinités, le british book award pour du bout des doigts et elle a été élue auteur de l'année par le Sundays times en 2003.

 Non que j'attache beaucoup d'importance à ces prix mais ils démontrent combien l'écrivain est appréciée en dépit de son orientation sexuelle, et quand les vieux intellos perdent leur puritanisme, ça fait du bien !

 

7914-medium       duboutdesdoigts       9782264045065.jpg       book_cover_caresser_le_velours_20530_250_400.jpg

   

  

Partager cet article
Repost0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 23:40
phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpg

Née en Inde, d'un père poète et d'une mère journaliste, Emily a été nourrie d'art dès son plus jeune âge. C'est au Canada qu'elle grandira, là, sa mère l'initiera au soufisme de Roumi, le mystique persan, ainsi qu'au charades et à l'art du haïku, tandis que son père lui apprendra à Voir ... Elle s'est un peu baladée chez les Broken social scene, comme choriste, a appris le piano et la guitare à l'étobicoke school of the Arts et chantera avec Métric avant de se lancer en solo en 1996 avec l'album : Cut in half and also double 

 

Emily-haines_Cut-in-half-and-also-double.jpg

Quand mademoiselle Haines laisse papillonner sa voix, c'est pour nous enchanter... Elle signe son dernier opus en 2006 : Knives don't have your back

Emily_Haines_Knives_Don_t_Have_Your_Back_Last_Gang.jpg

Sa voix de souffle, éthérée et ses textes ciselés plonge l'auditeur en mélancolie, un chagrin qu'Emily dorlote : " Souvent je m'entends dire : je suis si contente d'être triste". Amoureuse de la rime autant que du rythme Emily Haines dira à propos de son père disparu :  "Je lui dois beaucoup. Comme lui, j'aime la musique qui sonne comme des mots. Qui parle

Elle compose partout et à tout heure : " Je n'aime pas me mettre dans la situation d'écrire, à ma table, le matin... Je préfère attendre que ça vienne, parfois au beau milieu de la nuit. Ou bien en me mettant dans des états déroutants."

 

Bonne découverte ...
Partager cet article
Repost0
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 18:09
 
Michel Gondry signait en 2004, un film grandiose :The Eternal Sunshine of the spotless mind que je tiens à mettre aujourd'hui en lumière.
A l'affiche Kate Winslet, Clémentine et Jim Carey, Joël, deux êtres qui ne cesseront de se rencontrer pour sublimer leur Amour éternellement...  A ces deux personnage principaux s'ajoutent les comédiens : Kristen Dunst, Mark Ruffalo, Elijah Wood et Tom Wilkinson 
Regorgeant de trouvailles visuelles, et scénaristiques, ce long métrage de deux heures imprime les émotions avec justesse et imagination, les boucles temporelles qu'affectionne Gondry sont ici maitrisées et donne corps à la péllicule...
 
"L'éclat éternel de l'esprit immaculé"
Joël : "Pourquoi je tombe amoureux de toutes les femmes qui me prêtent un tout petit peu d'attention ?"
16475__eternal_l.jpg
 Mary : "Vous qui dans les langueurs d’un esprit monastique
Ignorez de l’amour, l’empire tyrannique
Que vos cœurs sont heureux puisqu’ils sont insensibles.
Tous vos jours sereins, toutes vos nuits paisibles."
coupleseternalsunshinefilmstillloveflannelhollywood-80c738a.jpg 
Joël : "On attache beaucoup d’importance au sable, alors qu’en fait ce ne sont que des touts petits cailloux minuscules."
080803020851531153.jpg 
Clémentine : "Je suis pas un concept Joel, je suis juste une fille paumée qui cherche sa propre paix intérieure. Je ne suis pas parfaite !"
eternal-sunshine-of-the-spotless-mind_train.jpg
Du 16 février au 18 avril 2011, Michel Gondry ouvre, au centre Pompidou, son usine de films amateurs.
Il s'agit d'un atelier de création, gratuit et ouvert à tous, proposant, décors, costumes, breloques et caméras pour réaliser un court métrage original entre amis...
AC-N-michel-gondr-beaubourg.jpg
Partager cet article
Repost0
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 16:40


 

    
    Pierre travaillait ce jour là, c'était l'effervescence, la papeterie avait reçu une grosse commande de papier végétal et chacun s'affairait autour des tamis, des presses et des marmites. L'atelier embaumait un merveilleux parfum de micocoulier. Ces feuilles donnaient un papier rare et si difficile à réaliser que tous étaient concentrés sur leur ouvrage.
    _ Pierre, viens un instant, par ici, l'appela monsieur Massette, le chef de l'atelier
     _Jettes un oeil à ça ...
    Il lui désigna un treilli d'où ressortait une étrange écriture en filigrane. Pierre se pencha un peu afin de décrypter le phénomène quand d'un coup d'un seul, il bascula de l'autre côté.
    Curieusement catapulté au coeur de la feuille humide, transformé en lilliputien, il tenta de s'extraire des soyeuses nervures et glissa sur une lettre. Armé du scalpel qu'il tenait en main lors de sa chute, il entreprit de nettoyer cette feuille de ces lettres inopportunes. Il s'attaqua à la première : un L, la seconde lui fit l'effet des montagnes russes il s'agissait d'un A, suivirent un B, un E, un U qui lui offrit un peu de repos et enfin un R. Une fois qu'il les eut rendues quasi invisibles, il se retrouva debout, aux côté de son chef d'atelier examinant le tamis.
    Monsieur Massette tout tourneboulé et bégaillant, renvoya Pierre à la tâche. Puis après quelques minutes se ravisa avec une moue légère :
     _Tout compte fait, vous avez tous bien travaillé, la commande n'est à livrer que dans une dizaine de jours, alors terminez vos feuilles, mettez les sous presse et profitez de cette belle après-midi d'Avril.
    Pierre s'alla promener au bois, songeant que la marche lui permettrait de réfléchir au caractère fantastique de ce qui lui était arrivé. Le bois respirait alors l'humus et la terre, de frais parfums s'exhalaient de toute part, le nez avisé de Pierre ne manqua pas de flairer ce bouquet de senteurs, cette symphonie d'arômes, cet enchantement des sens... Tout empreint de ces effluves, il reconsidéra l'attitude de Monsieur Massette qui lui sembla bien singulière... Lui qui d'ordinaire épuisait ses papetiers, ne les laissant partir que la nuit venue, leur offrait désormais une journée sabbatique. Peut-être avait-il interagit sur lui, éminçant ce mot de la treille... "LABEUR" Tout ça lui paraissait bien saugrenu.
     Il vagabonda jusqu'au vieux moulin qui persistait à balayer les vents, confectionnant un papier à base de chiffons. A bâtisse ancestrale, techniques ancestrales ! Il contemplait les hélisses du moulin quand la métamorphose opéra de nouveau. Il se retrouva parmi l'odeur la plus pestilentielle et nauséabonde que le monde ait donné. On eut dit Jean-Baptiste Grenouille sous l'étal de poisson de sa naissance. D'entre la bouge grouillaient d'innombrables lettres qu'il se hasarda comme par instinct à peaufiner. Quand, attelé à un vigoureux X, il l'entrelaça avec le V de ce qui lui sembla être un confrère.
    Fourmillant de questions, Pierre mis tout son espoir dans cette fortuite rencontre et fut bien heureux de se tenir tout à trac, d'humaine posture, aux côté de celui qui n'était autre qu'un messager. Ce dernier lui enseigna que des communautés d'éminceurs de pensées existent de par le monde :
     _ Chaque éminceur est doté d'un sens d'exception qu'il manie viscéralement et assidûment. Cette aptitude extraordinaire ouvre les couloirs de l'invisible. Ton nez, tu l'aura deviné est ton passeport. Ceux qui sillonnent ce monde occulte revêtent le manteau de régisseur de l'équilibre. L'exemple de ton chef d'atelier, ce matin, était ta première épreuve, cet après-midi il boit une chopine sur la terrasse des ailes bleues et il y rencontre Emilie, la future madame Massette... Si comme d'ordinaire, il s'était reclus dans le labeur de son atelier, c'est l'univers tout entier qui se serait trouvé déphasé. C'est notre vocation que de réconcilier les cafouillages de la Vie, que de faire que la trame se trame. Bientôt … tu en comprendra davantage ...
    Le temps passa, le travail à l'atelier était de plus en plus agréable, Monsieur et Madame Massette, qui sirotaient le bonheur, avaient réorganisé l'ouvrage si bien que tous bénéficiaient de plus de temps libre et partageaient ces instants de félicité à parler d'essence de papiers et de leur quotidien béni.
    Pierre durant ces temps de grâce, éminça beaucoup de pensées encombrantes et libéra nombre d'âmes sans bien saisir le pourquoi du comment.
    Paulo, un collègue débonnaire, le convia un soir, à une puja qu'organisait sa compagne Sita en l'honneur de Shiva, le gardien de l'eurythmie. Pierre s'y rendit, curieux et intéressé par l'innovation que serait pour lui, cette expérience.
     Dès qu'il passa le seuil, une vive odeur d'encens l'ennivra , Sita l'invita à s'asseoir et ébaucha la cérémonie, allumant ça et là des poudres capiteuses qui alourdirent l'atmosphère.
     C'est alors que l'air était le plus vicié que Pierre partit en petitesse. Voilés par des brumes odorantes d'encens, il entrevit des dizaines, non des centaines de personnages minuscules tout comme lui. Amusé par ce rassemblement folklorique qui échantillonnait les visages du monde, il se dirigea vers l'effluve centrale et entrevit celle qui semblait orchestrer le conciliabule, c'était Sita.
    D'une voix claire elle attisa l'attention :
_Vous incarnez l'excellence sensorielle, grâce à vous le Monde est à jamais bien gardé ... L'espace-temps ne cillera point dès lors que vous oeuvrerez à maintenir l'eurythmie, le juste équilibre des choses. Des concerts de palabres tels que celui-ci sont aménagés à chaque changement de Lune afin que vous puissiez vous rencontrer, abandonner les nombreuses idées que vous aurez émincées et vous alléger vous-même de vos propres pensées fâcheuses...
     Une double vie, une double vue s'offre à vous ...

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 10:39

  cartesGrazPit.jpg

 

Le Tarot résulterait d'un long voyage, puisant sa source chez les soufis, les cathares, la Kabbale juive, la Chine, l'Inde ou le Maroc.

Les dates d'apparition du Tarot diffèrent selon les historiens, en effet certains estiment qu'il aurait été amené par les Sarrasins lors de l'invasion d'Italie au Xème siècle d'autres situent sa naissance au XVème siècle en Italie du nord.

Les plus anciennes cartes existantes sont de somptueuses cartes peintes qui en vertue de leur préciosité devaient loger chez des nobles. 

La première référence de tarot divinatoire connue provient d'Antoine Court de Gébelin qui puise son Histoire dans le livre egyptien de Thot.

   

Egyptien, israëlite ou latin l'anagramme : Tarot, renferme la clé du mystère des cartes ... (rota symbole du destin, Torah, la loi juive, ...)

La dénominations des plus anciennes arcanes du Tarot sont toutes italiennes. À l’origine, les cartes étaient appelées "carte da trionfi" (cartes des Triomphes). Vers 1530 (soit 100 ans environ après la naissance des cartes), le mot "tarocchi" ("tarocco" au singulier) commence à être employé pour le distinguer d’un nouveau jeu de triomphes ou atouts, alors utilisé comme un jeu de cartes ordinaire. Nous ne connaissons pas l’étymologie de ce nouveau mot. La forme allemande est "tarock", la forme française "Tarot". Même si nous connaissions l’étymologie, sans doute ne nous en apprendrait-elle guère plus sur le concept sous-tendant ces cartes, puisqu’elle fut adoptée 100 ans après leur première apparition. le symbolisme des atouts vient d’Egypte (d’Inde ou d’un autre lieu exotique).

le symbolisme des atouts est issu de la culture européenne médiévale et de la Renaissance. La plupart des sujets du Tarot sont caractéristiques de la Chrétienté européenne. On trouve dans l’art européen des illustrations pratiquement identiques de chacun des sujets du Tarot, une précision analogique étrangère aux autres cultures.

    thumb-le-jeu-de-tarot---presentation-et-regles-du-jeu-2501

 

 

J'ai emprunté le texte qui suit à la fédération française de tarot, qui saura, mieux que moi, expliquer l'Histoire de ce jeu fantastique :

 

 "L’Italie aurait emprunté à l’Asie l’idée d’utiliser en vue du jeu des séries d’images préexistantes. En 1393, le chroniqueur Morelli qui déconseillait aux enfants l’usage des dés leur recommandait celui de cartes appelées Naïbis.

Au nombre de 50 dans la série dite de “Mantegna”, elles forment une sorte de tableau encyclopédique divisé en 5 séries représentant les professions, les vertus, les arts, les sciences et le système céleste. On ne peut douter du caractère éducatif que présentaient ces cartes. Beaucoup de ces figures sont passées dans le véritable Tarot.

Le jeu de Tarots semble être le Père de presque de tous les autres jeux. Quand les jeux ordinaires sans série d’Atouts ont-ils été inventés ? Une constatation s’impose : les figures de ces jeux (Roi, Cavalier, Valet) se trouvent déjà dans le Tarot comme dans les images de “Mantegna” et les enseignes (Bâtons, Epées, Coupes et Deniers) sont les mêmes dans les deux cas.

C’est du XVIIème siècle que datent les premiers Tarots Français connus. Il s’agit de cartes éditées à Paris, les unes par un fabricant dont le nom a été gratté, les autres par Jacques VIEVIL qui exerça entre 1643 et 1664. Elles appartiennent au groupe des Tarots de Venise (78 cartes) tandis que les Tarots italiens de Bologne et de Florence en comportent 62 et 97.

Les personnages sont empruntés aussi bien à l’Antiquité qu’à l’Histoire Nationale. On y voit des preux des romans de la Table Ronde.

A la Révolution, les fabricants n’osent pas innover en matière de dessin et se contentent d’enlever tout ce qui représente l’Ancien Régime (couronnes, sceptres, croix...). Affublés de couvre-chefs informes et brandissant des palmes inutiles, les Rois paraissent ridicules. Les Reines ont plus de chance, on leur trouve des coiffures seyantes.

Les Valets prennent le nom de cultivateurs qui fait oublier leur servitude.

D’autres jeux apparaissent à partir de 1792. Les héros choisis ont pour nom des vétérans de la République Romaine (Brutus ou Caton), des personnages de notre Histoire (Jeanne d’Arc, Marat ou Danton), des philosophes et écrivains (Molière, Corneille, Voltaire ou Rousseau).

Au XIXème siècle, Grimaud crée un Tarot nouveau. Les Atouts changent radicalement et sont remplacés par de petites scènes familières de la vie quotidienne traitées avec beaucoup de réalisme et semblant faites pour illustrer un roman de Zola. 

 

 couverture-livres-8796.jpg

 

Au cours des siècles :

 

XIVème siècle

“Cette année 1392 fut l’année malheureuse en laquelle le Roi Charles VI tomba en frénésie et ce fut pour le divertir durant cette maladie que l’on inventa le jeu de cartes”

- Père Ménestrier -

Cette légende garde encore un certain crédit. Les plus anciennes figures connues représentent des personnages célèbres comme le Duc d’Alensont.

XVème siècle

Les personnages sont aussi bien empruntés à l’Antiquité qu’à l’Histoire Nationale. On y voit aussi les preux des romans de la Table Ronde : Hector, Alexandre, César et David (Référence Le triomphe des neuf preux, livre de Pierre GERARD de 1487).

A la fin du XVème siècle, le jeu de Jacques VISE représente pour les Rois huit pairs de France : les Ducs de Bourgogne, Guyenne, Normandie, Reims, Laon... et pour les Valets les Comtes de Flandre et de Paris. Chez les Dames, la Pucelle côtoie des personnages mythologiques tels que Pallas, Vénus ou Junon, mais aussi la fée Mélusine. Ils n’ont pas de nom mais des devises : “Honneur au Roy ou Révérance à la Reyne”.

XVIème siècle

En tête des jeux de cartes, il faut placer celui dit de Charles VII. Dans la reliure d’un registre des archives d’Autun, les personnages arborent le porc-épic, emblème de Louis XII, et deux Valets Ponthus et Maugis tiennent les blasons de Bretagne. Dans le jeu de VALERY, le Valet de Trèfle représente Lancelot et celui de Carreau, Roland qui porte son cor.

XVIIème siècle

Jusqu’en 1650, les têtes des jeux restent anonymes. Dans le jeu d’Hector de TROIS, pour la première fois, tous les personnages portent un nom qu’ils conserveront jusqu’à nos jours. Le Père Ménestrier tombe dans l’erreur qui écrit : “On voulut représenter les 4 Grandes Monarchies par les 4 Roys, David pour la nation juive, Alexandre pour la grecque, Jules César pour la romaine, Charlemagne pour le nouvel empire établi en Allemagne. Les 4 Dames étaient Rachel, Judith, Pallas et Argine, pour marquer les 4 Voyes par lesquelles les Dames peuvent régner, par la beauté comme Rachel, par la piété comme Judith, par la sagesse comme Pallas et par les droits de naissance comme Argine qui était l’anagramme de Régina. Les Valets représentaient les sergens d’armes, servientes armorum, c’est-à-dire les gardes des Princes...” C’était une erreur fondamentale que de bâtir d’après eux la symbolique originelle des personnages.

XVIIIème siècle

A la Révolution, les cartiers enlèvent des figures tous les symboles de la Monarchie et leur donnent les noms de vétérans de la République Romaine (Brutus ou Caton), de personnages de notre Histoire (Jeanne d’Arc, Marat ou Danton), de philosophes et écrivains (Molière, Corneille, Voltaire ou Rousseau). Les Valets prennent le nom de cultivateurs qui fait oublier leur ancienne condition servile.

XIXème siècle

Le Directeur Général des Droits Réunis s’adresse au dessinateur DAVID en 1808 pour lui demander d’exécuter le dessin d’un nouveau modèle dont l’extrême élégance et la pureté rendent la contrefaçon difficile. Le jeu dit de David, allégorique, solennel et sévère à souhait, fut boudé par le public. Dès 1813, les joueurs arrachèrent à l’administration le retour des Rois, Reines et Valets."

 

marseilleconver2.jpg

Maître CARTIER quel beau métier ! :

XVème Siècle :

Le plus ancien spécimen de carte conservé est une miniature Vénitienne du début du XVème siècle. Il s’agit de cartes dessinées et enluminées par un artiste. Les premiers Kartenmachers en Allemagne vers 1450 se seraient servis de pochoirs permettant de faire apparaître un dessin sommaire. C’est encore en Allemagne qu’apparaissent les premières cartes gravées.

En France, leur lieu de naissance pourrait être Lyon où, en 1444, un certain James DU BOYS exerçait la profession de “Tailleur de Molles de Cartes, Fayseur de Cartes”. Au XVème siècle, les Cartiers      obtiennent le droit de se regrouper en une corporation des Naypiers. Ils ont la faculté de faire Naïps ou Cartes, enseignes et images sur papier, à l’honneur de Dieu, des Saints et des Confréries.

XVIème Siècle :

Il y a plus de 500 Cartiers tant à Lyon qu’à Toulouse, Rouen ou Limoges. Ils s’implantent à Paris, Orléans, Le Puy et Thiers où Montaigne visite un atelier en 1550. Le 21 Février 1581, un impôt “moral” frappe les jeux et ruine de nombreuses fabriques. “Les jeux de Cartes et de Tarot, au lieu de servir de plaisir et de récréation, ne servent à présent que de dommages et font scandale public, étant jeux de hasard sujets à toutes sortes de piperies, fraudes et déceptions causant ruines et perditions des      familles et de la jeunesse qui y consomme tous ses moyens et ses biens...”

XVIIème Siècle :

Le 14 Janvier 1605, les fabricants reçoivent l’ordre de se regrouper dans 7 villes. En Février 1613, il est décidé que les noms et devises des Cartiers figureront sur le Valet de Trèfle. Ces dispositions ajoutées à l’impôt se révèlent grosses de conséquences et provoquent fermetures et chômage. Les ouvriers de Rouen, en 1634, jettent à la Seine le “Monopollier” Trottart chargé du recouvrement de l’impôt. En 1661, l’administration décide que le bénéfice irait à l’Hôpital Général. En 1681, devant les difficultés de recouvrement, l’impôt est aboli et la fortune des Cartiers se rétablit.

 

XVIIIème Siècle :  

En 1701, les dépenses occasionnées par les guerres obligent Louis XIV à rétablir un droit “dit modique” de 18 deniers sur chaque jeu, soit le doublement du prix. Mais, sur un million de jeux édités, 30.000 seulement paient l’impôt. En 1729, l’Etat renonce. L’impôt est rétabli en 1745 au profit de l’Ecole Militaire qui reçoit “dotation perpétuelle et irrévocable”. Les Cartiers doivent employer un papier spécial filigrané. De 800.000 jeux, la production tombe à quasiment rien. Les grands ateliers (Billiotte à Metz ou Jean Minot à Paris) résistent mais les petits Cartiers familiaux souffrent et diversifient leur production (porte-feuilles, écritoires, crayons, grattoirs...)

XIXème Siècle :

La Révolution bouleverse un moment les structures de la profession mais dès l’an VI, le droit de timbre est rétabli, entraînant le retour d’un papier fourni par la Régie, le dépôt des moules et en 1816 le choix d’un dessin particulier pour l’As de Trèfle. Après 1850, des changements importants interviennent ; vers 1880, le collage, opération manuelle longue et délicate, est confié à la machine. En 1900, Grimaud met en service la première machine offset. Les têtes et les points sont dessinés sur pierre puis reportés sur des feuilles de zinc. La machine offset n’imprimant qu’une couleur à la fois, chaque carton devait repasser 4 fois. D’artisans, les Cartiers deviennent industriels.

XXème Siècle :

Après 1945, la profession de Cartier est libérée de la tutelle de la Régie. En 1964, on ne compte plus que 4 usines en France : Héron à Bordeaux, Camoin à Marseille, Catel et Farcy à Paris et France Cartes à Nancy qui assure 65% de la production.  

Au début du XXème siècleon édite en France et en exclusivité les cartes du Tarot de Marseille. Mais une firme, à la demande de l’État fait imprimer un nouveau jeu de tarot plus pratique et plus maniable, inspiré du jeu de tarot allemand. Vers 1920, l’expression « Tarot Nouveau », utilisée pour désigner cette nouvelle édition, est entrée dans le vocabulaire courant et contribua à la popularité du Tarot. Cependant, les amateurs de cartes considèrent cette nouvelle version du jeu encore trop encombrante : un jeu de 78 cartes prendra toujours plus d’espace que le traditionnel jeu français de 52 cartes. Et réussir à tenir 18 grandes cartes dans une seule main reste un défi que peu de joueurs n’osent relever !  

Si les premières cartes à jouer apparaissent en Europe au XIVème siècle, leur origine est encore incertaine. Malgré tout, l’Espagne avec l’occupation mauresque et l’Italie du Nord pour son commerce maritime florissant seraient des pistes sérieuses. D’ailleurs, le jeu de Tarot est apparu dans cette même région d’Italie, au début du XVème siècle. On ajouta les « Triomphi » au jeu ordinaire des 56 cartes avec les quatre brèmes, c’est à dire les rois, les dames, les cavaliers et les valets.

 

Depuis cette époque, le tarot a pris la forme que nous lui connaissons aujourd’hui :

Un jeu de 78 cartes composées de 2 catégories distinctes :
  

 A partir de 1946, le jeu connaît un regain d’intérêt grâce à une diffusion massive et gratuite. Les jeux de Tarot garnissent le « colis du soldat ». Les militaires découvrent ou redécouvrent le jeu. S’ils jouent d’abord pour son caractère social, très vite ils trouvent des intérêts intellectuels au Tarot qui leurs permettent d’aimer ce jeu pour ses propres particularités. Ils le ramènent chez eux pour partager l’enthousiasme et la convivialité de ce jeu. Dès lors, le jeu de tarot devient très estimé en France. Mais chacun jouait encore selon ses règles propres. En effet, jusqu’à la création de la Fédération Française de Tarot en 1973, la vie autour du jeu de tarot est restée chaotique.

 

 

- Les 22 atouts
Numérotés de 1 à 21 + 1 atout spécial appelé en français Excuse.
Ils constituent une famille à part entière. Ils ont une valeur allégorique.
Et les fonctions de coupe et de monte leur sont spécifiques et inédites.

- Les 4 familles traditionnelles italiennes
Elles se composent d’une suite de 1 à 10 puis des brèmes : roi, dame cavalier, valet.
Chacune possède un emblème distinctif :

 

ÉPÉES, BÂTONS, COUPES et DENIERS    

En France, ils sont devenus les couleurs :
 
PIQUE, TRÈFLE, CŒUR et CARREAU    

 


     Tous les jeux de cartes en usage dans les différents pays d’Europe sont des modifications plus ou moins importantes du jeu original italien. Aux XVI ème et XVII ème siècles, le Tarot s’est particulièrement développé en Allemagne et en France sous sa forme italienne, comme en témoignent les premières traductions du mot « Tarocchi » : il donne « Tarock » en allemand et « Tarot »en français.

     Au XVIII ème siècle, le jeu connaît en France une notoriété toujours grandissante grâce au « Tarot de Marseille ». Ce dernier est la version française du « Tarocchi »

 

  J'avoue n'avoir pas beaucoup travaillé à cet article mais les données sont là et je remercie mes sources ... 

 

totaltablo.jpg

  

Partager cet article
Repost0
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 16:53

4409167433_16a9d41ce2.jpg  J'ai déniché, il y a environ 9 années ce beau livre : dépotnoir/02 des éditions Fréon, à la librairie l'Atelier neuf au 59 de la rue des Martyrs, au rayon B-D, en vérité il s'agit d'un sublime livre d'Art, recueil de choses vues de Stefano Ricci, la librairie n'a cependant pas fait d'erreur de classement Ricci est en effet l'auteur entre autre de Bandes dessinées telles que : Anita, Le cheval sans tête ou Tufo.  

 

RICCI-Stefano-EG-PC02260N43.jpg STEFANO RICCI :

 

" Je ne sais pas, (peut-être) la reproduction ne doit pas être fidèle, elle doit être la reproduction. Re-produire. (c'est comme ça que je le vois.).  La reproduction est un travail de traduction, quelque chose doit changer, faire en sorte que quelque chose se passe."

 

9782930204383_cg.jpg

 

"Mon instrument est le dessin, je n'ai pas autre chose...je dessine pour mieux voir" 

 

9782930204383 pg 

" pour moi le dessin est un robinet qui doit pouvoir être fermé. Je ne fais pas de croquis, d'esquisses, je les fais directement sur la feuille sur laquelle je travaille, je les efface, pour moi c'est important qu'ils disparaissent là-dessous et qu'à la fin il reste quelque chose (que quelque chose se soit consumé)."

 

riccibanbina.jpg

" Par exemple, je ne dessine pas un homme qui regarde dans le trou de la serrure mais je cherche à dessiner une autre personne qui le regarde, et si je dois te dessiner, te décrire, je dessine la personne qui te regarde. Souvent je dessine une personne qui me regarde. Ca  me plaît quand un dessin arrive à créer une espèce d'équivoque, si chacun y voit des choses différentes. Pas nécessairement des significations, mais aussi des choses qui peuvent sembler incongrues au début et qui deviennent, lentement, ce qu'elles sont."

 

stefano-ricci2.jpg

 

"Je cherche aussi à faire en sorte que le dessin prenne une forme organique comme une moisissure, une chose qui est là (même si on ne peut plus lire le geste, le signe) "

 

stefano-ricci4.jpg

   

"Dans le travail, les choses qui semblent contradictoires trouvent leur clarté. Parfois je peux chercher à force ce processus, à le faire émerger, d'autre fois je le regarde seulement. Ca a à voir avec le corps aussi, l'abandon, s'abandonner au dessin"

 

stefano-ricci3.jpg

 

"J'ai commencé à utiliser une technique mixte. Les matériaux, pour moi, ne sont pas très importants mais là je me suis retrouvé à en utiliser quelques-uns différents et, je crois, plutôt incompatibles. Ils réclament des gestes différents, plus petits, plus retenus aussi (féminins),..."

 

9782350650050_1.jpg

 

 "le sacré est une personne qui dort". Le Christ avec les yeux fermés (il est déjà mort ?), s'est évanoui, s'est endormi. Beuys, qui a trouvé un moyen de comprendre le sacré dans son dessin, a dessiné des personnes qui dorment."

 

AAAAAlxCRsoAAAAAADMyUg.jpg

 

Partager cet article
Repost0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 14:55

ambivalenceavenue_.jpg

Le pseudo « Bibio » vient  à Wilkinson d'une mouche que son père utilisait lors de ses séjours de pêche au Pays de Galles. Certainement ces escapades pastorales ont-elles inspiré à Bibio ses sons bucoliques et si singuliers ...  

Stephen Wilkinson nous livre avec ambivalence avenue, un album  subtil et délicat aux résonnances Peace & Love.

Sa Folktronica hippie capture des mélodies florales, des sons organiques et les fusionne à l'électronique en un tourbillon onirique. Sa musique fluctue entre funk, electro lounge et pop psyché des 60's, c'est un paradoxe cohérent, une invitation au printemps.

Il est rare que vintage et technologie s'épousent avec autant de fluide ... A vos oreillettes ... ... ...

 

arton853.jpgExtrait de l'album, vignetting the compost : Mr & Mrs compost :  

 

4986501743e5944ac0ceb0f712dfd07e_thumb.jpg Un nouvel album arrivera le 4 avril dans les bacs, Mind Bokeh ("bokeh est un terme japonais pour parler des zones floues d'une photo"), vivement le 4 avril ... ... ! ! !
Partager cet article
Repost0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 13:14

"il s’agit d’un texte éminemment politique qui insiste sur le fichage, la surveillance, le contrôle et l’enfermement, mettant ainsi en avant les valeurs que le gouvernement veut imposer à la société : répression, exclusion, stigmatisation, suspicion" La ligue des droit de l'homme

 

2011-01_Grenoble_antiLOPPSI2.jpg

LOPPSI : Loi d'Orientation et de Programmation pour la Performance de la Securite Interieure

 

Encore des brimades imbéciles ... à quand la liberté de respecter les lois fondamentales de la vie ? Souvenons nous ce que nous avons fait aux Tsiganes dernièrement, (les fonds du dernier album de Nina Hagen  iront d'ailleur à l'achat d'une terre les accueillant), ou bien à tous ceux que notre cher président appelle les "inadaptés sociaux", nous ne pouvons décemment accepter un monde tellement aliénant ! Un monde qui a d'étranges similitudes avec la dictature Hitlerienne, les tsiganes d'alors ne portaient-ils une étoile violette, les homosexuels, une étoile rose, les opposants au régime, une étoile rouge ... Comme marqués au fer, stigmatisés, le peuple tsigane, le seul peuple au monde dépourvu d'armée et profondément anarchiste, se voit jeté aux ordures, dépossédé du droit d'être vivant sur Terre; parce qu'ils refusent d'accepter ce monde dégoutant.

Pourquoi chacun s'il y parvient ne peut-il choisir l'habitat qui lui convient pour vivre et gagner son pain comme bon lui semble, vivre en fait selon ses propres principes ? Parce qu'ainsi on fiche le système en l'air... Parce qu'ainsi nous vivrions comme les instances divines l'ont décidé pour nous, soit selon une organisation humaine et non capitaliste, une hiérarchie vraie et non systématique. 652036871.jpg

Partager cet article
Repost0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 15:16

DSCF2460

Oui, elle a 6 doigts ... ... Ivresse, ivresse chut ... ...

Partager cet article
Repost0
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 17:29

ROSE.jpg

Rencontrer l'ocre quand on ne connaît que le vert des herbes normandes ... L'incandescence orientale, les parfums patchouli, quand ce sont des vapeurs laiteuses et animales que l'on respire...

L'Amour m'a offert les Indes afin de se légitimer, car en mon sein l'abîme se resserrait...

Et le pays révé a fondu en mon corps comme un miel égaré. Là-bas, enfin, je devenais la matrice-génique de moi-même, le personnage adage, l'illusion vérité, je comprenais l'environnement qui m'habitait.

Des monts Himalayens au désert du Thar, des lépreux souriants aux sadhus méditants, j'ai errer insatiablement jusqu'à trouver une espèce de vérité.

Rondouillards ou émaciés les visages glanés étaient tout autant d'énergie absorbée, si bien qu'il me fallait m'isoler quelqu'instants pour respirer ou digérer ce trop plein d'osmose universelle.

L'ignorant Occident accuse les castes alors que sa lutte des classes n'est pas résolue; l'indien est immortel et se fiche bien de nos pensées matérielles. Sa Beauté gomme notre capitalisme à coup de ciselure colorée ou d'étoffes chatoyantes. Notre rusticité insulte pourtant un peuple qui malgrès ses inégalités sait voir l'invisible énergie. Tout en Inde est ineffable beauté, "luxe, calme et volupté", la misère de ce pays s'accroche pourtant dans ses moindres recoins et respire l'injustice et l'opprobre mais l'essentiel n'est-il pas la gourmandise vitale avec laquelle chaque indien vie  ...

On me condamnera au romantisme mais c'est que mes yeux, mon coeur, ma chair le sont et ne perçoivent en ce monde que les caprices esthétiques et véridiques qui le font. 

la terre indienne est quasi mienne ... 

 

Partager cet article
Repost0

Visage De L'invisible

  • : Biz'Art
  • : " Un journal est une longue lettre que l'auteur s'écrit à lui même, et le plus étonnant est qu'il se donne à lui-même de ses propres nouvelles." Julien Green, Journal
  • Contact

Déracinés ...

imagesCAZKQ4OQ   " La lisière est belle , s'était toujours entendu dire la jeune fille par ses parents, nous avons bien de la chance  de pouvoir admirer la forêt de nos fenêtres mais, point trop n'en faut. Notre vraie vie se déroule dans les prés, les villes, et villages, les églises et écoles, tous ces lieux harmonieusement disposés et cartésiennement surveillés par les diverses instances de l'ordre social, économique, religieux, et politique."                   

Nancy Huston   femme-arbre2

  "Il y a deux sortes d'arbres : les hêtres et les non-hêtre."

 Raymond Queneau

chaignon li rose

" L'harmonie fut ma mère dans la chanson des arbres et c'est parmi les fleurs que j'ai appris à aimer."

 Friedrich Hölderlin

imagesCAL7CPWN

"C'est l'hiver, les arbres sont en bois"  

Jules Renard  

Krishnamurti

  "La beauté inclut évidemment la beauté de la forme; mais sans la beauté intérieure, la simple appréciation sensuelle de cette beauté de la forme mène à la dégradation, à la désintégration. Il n'est de beauté intérieure que lorsqu'on éprouve un amour véritable pour les gens et les choses qui peuplent la terre, cet amour s'accompagne d'un très haut degrè de considération, de prévenance et de patience."

 

kris

" Cette terre est la nôtre, elle n'appartient ni aux communistes, ni ni aux socialistes, ni aux capitalistes; elle est à vous et à moi, prête à nous offrir une vie riche, heureuse, sans conflit. Mais ce sentiment de la richesse de la vie, ce sentiment de bonheur, ce sentiment qui nous souffle : "Cette terre est à nous", ne peut être suscité par la coercition ou par la loi. Il ne peut venir que de l'intérieur, parce que nous aimons la terre et tout ce qui l'habite : voilà ce qu'est cet état de perpétuel apprentissage."

HaïKuS eStAmPéS

geisha-en-rose-001 1232031722 thumbnail

Jupe virevoltante

et chignon haut placé

 

Je l'ai vu passé

rue de la Gaîté

 

belle

         belle

                  belle

à pleurer

 

Givaudan

estampe japonaise 1

Orchidée du soir

cachant dans son parfum

le blanc de sa fleur

Buson

imagesCAN6RQ19 

Ni sourire

ni larmes

dans cet hibiscus

Ransetsu

Shiro%20Kasamatsu%20Soir%20brumeux%20%20sur%20l%20etang%20d 

Rampant sur le sol

de la maison déserte

un volubilis

Shiki

imagesCAP8OF52 

Sur un tas d'ordures

un volubilis a fleuri -

tardifd'automne

Taigi

hokusai1big 

Visite au cimetière

le plus jeune enfant

porte le balai

Issa

imagesCAYY0J2S

Descendant du champs

ruisselant sur eux

l'eau de l'automne

Buson

BULLE NEIGE 

Sous la lune voilée

les fleurs de Kaido

sommeillent

Kikaku

imagesCAYIIYKH 

Si rudement tombe

sur les oeillets

l'averse d'été

Sampû

PONT HIROSHIGE 

Averse d'été -

les moineaux du village

s'accrochent aux herbes

Buson

estampe 

Même au fond des puits

on peut voir les étoiles

Givaudan

imagesCAMGE2VO

ROUGE

DREAMSELLER by notmystyle 

Ocre rouge, rouge rubis, vermillon, cramoisi, pourpre, sang, carmin, écarlate, lie de vin ... Les nombreux mythes qui évoquent la genèse de la Terre la décrivent de couleur rouge. La science a mis en évidence que le pigment le plus répandu à la surface du globe est l'oxyde de fer qui devient rouge dès qu'il s'altère. Il est donc très probable que le premier continent fut effectivement rouge à l'aube de son Histoire...  

  plagerouge en Chine

La plage rouge de la province de Liaoning en Chine. Les algues de ce marais d'eau salée rougeoient nos mois d'été...

 

Rouge

le rouge de Zao Wou Ki

 

 

l'iris est un coeur...

" Chaque fois qu'un enfant dit : "je ne crois pas aux fées", il y a quelque part une petite fée qui meurt"  

James Matthew Barrie Peter Pan

 

  Fairies Looking Through A Gothic Arch, John Anster Fitzerald 


"Fées répandez partout la rosée sacrée des champs " 

William Shakespeare, Le songe d'une nuit d'été 

Spirit-of-the-Night--1879

Spirit of the Night, John Atkinson Grimshaw

 

"La bonne grâce est le vrai don des fées; sans elles on ne peut rien, avec elle on peut tout."

Charles Perrault, Cendrillon  

Les_anemones_1891-copie-1.JPG

Les anémones, Maurice Denis


"Le hasard, c'est le déguisement de Dieu pour voyager incognito." 

Saint Exupery